Invités de RankSEO.fr

Espace offert gratuitement...

Header

Traducteur économique et financier : quels défis et avantages ?

27 avril 2018
Aujourd’hui, les études scientifiques qui sont consacrées au marché de la traduction économique sont assez rares. En effet, c’est un marché en plein essor, mais personne ne s’y intéresse vraiment. Pourtant, il s’agit d’un secteur très important au moment où le marché affiche une demande croissante. Voici ce qu’il faut savoir du métier de traducteur économique et financier.

La traduction, un marché en pleine croissance

On peut dire que le marché de la traduction financière  se porte très bien. En constante évolution depuis plusieurs années, on y dénote une croissance annuelle tournant autour de 5 à 7% entre 2005 et 2010. De plus, la tendance n’est pas prête de s’essouffler. Dans un article paru dans la revue électronique allemande Tcworld, une forte augmentation des volumes dans la traduction économique et financer est attendue d’ici 2020. Selon le cabinet de conseil américain, Sense Advisory, le marché professionnel de la traduction va connaitre une forte augmentation des volumes. Aux États-Unis, on note d’ailleurs une certaine pluralité linguistique, de plus en plus poussée qui ne pourra être soldée que par une augmentation de l’offre de traduction financière. Entre 2004 et 2014, les États-Unis ont connu une hausse de 20% des professionnels de la traduction, selon l’institut fédéral des traducteurs.

Traduction financière rime avec globalisation

Dans un monde en pleine mutation et dans laquelle les distances et les temps sont de plus en plus réduits, la traduction financière permet de faciliter l’échange d’informations entre les acteurs du monde de la finance. Par exemple, il faut prendre en compte l’exportation des biens et de services d’un pays à un autre et l’action des organismes non gouvernementaux afin de comprendre l’importance de ce type de traduction. Avec l’ouverture des marchés, la traduction économique et financière fait aujourd’hui partie des spécialités les plus demandées, outre la traduction médicale.

Le marché de la traduction : un secteur non règlementé

Le marché de la traduction financière est aujourd’hui très concurrentiel et il existe plusieurs acteurs qui cherchent à fournir la meilleure offre. La profession est ouverte à tous et n’importe qui y avoir accès. Il suffit d’avoir un ordinateur, d’un petit espace de travail et des compétences nécessaires. D’ailleurs, la grande majorité des traducteurs travaillent en indépendant à partir de ces chez eux. Quoi qu’il en soit, l’offre est disponible sur le marché et la demande va sans doute suivre dans les années à venir.
Author: Cyd
Category: Non classé
Mots clés : aucun

Votre courriel ne sera pas publié. Les champs obligatoires sont marqués par *

*

Quelle est la troisième lettre du mot shuiv ? :